Dieu, une invention ?

Hello!

Aujourd’hui j’aimerai aborder avec toi Dieu. Est-ce que Dieu existe? Et si oui qui est Dieu? Est-ce que le Dieu des chrétiens est le même que Adonaï pour les juifs ou Allah pour les musulmans? Et que dire des divinités hindous ou animistes? Dieu, c’est la grande question spirituelle que j’aimerai aborder  avec toi aujourd’hui dans ce nouvel Road Trip Spirituel. Alors prêt? C’est parti!

Lorsque les gens disent « Je ne crois pas en Dieu », un célèbre pasteur français Wilfred Monod disait:
« Et bien parle-moi un peu de ce Dieu auquel tu ne crois pas, que car il y a de grandes chances pour que moi aussi je ne crois pas en lui! »

Oui parce que si c’est à l’image d’un vieux barbu sadique assis sur son trône au-dessus de l’univers qui s’amuserait avec les humains, en nous infligeant une épreuve ici ou là, en reprenant la vie à celui-ci, ou qui nous attendrait à la fin de notre vie pour nous juger sévèrement, j’avoue que moi aussi je n’aurai pas très envie d’aimer ou d’accorder ma confiance à ce Dieu là. Mais c’est bien toute la difficulté quand on utilise le mot Dieu! Car qu’on soit croyant ou pas, chacun en a une représentation différente. Alors explorons plus profondément!

Dès que l’humain a commencé à tourner son regard vers le Ciel étoilé il s’est demandé: qu’est-ce qu’on fout là? Est-ce qu’il y a quelqu’un là-bas derrière tout ça? L’immense majorité des humains sur la planète est engagé dans une démarche d’ordre spirituel, religieuse ou philosophique. Parce que croyant ou pas, le mystère qui plane sur l’univers et sur le sens de notre vie est total. Lorsqu’on parle de Dieu, on évoque en général l’idée d’un être supérieur, d’une force suprême ou, comme certains scientifiques, d’une intelligence qui restera toujours au-delà de notre compréhension. Dieu comme origine de tout. Dieu créateur ou créatrice de l’univers.

Par exemple: lorsqu’un compositeur créée une musique, est-ce qu’il l’invente ou est-ce que la musique le précède? Et les mathématiques sont-elles créées par l’esprit humain? Ou est-ce nous qui avons développé une capacité à retrouver des vérités mathématiques? Et finalement Dieu, est-ce crée par l’humain ou est-ce Dieu qui nous précède?

J’aime beaucoup citer Saint-Augustin qui écrivait: « On ne cherche pas quelqu’un qu’on ne connaît pas. »
Autrement dit, si toute la communauté humaine cherche c’est peut-être parce qu’elle-même est cherchée par quelqu’un.

Je suis souvent frappée d’entendre des personnes me dire, « tu sais j’ai toujours cru en Dieu depuis enfant. » Comme quelque chose de simple et de naturel. A vrai dire, c’est aussi mon cas. J’ai toujours ressenti, de manière inexplicable, une Présence naturelle qui n’avait pas besoin de théorie ou de mots. Juste l’expérience d’une Présence. Un jour, j’ai lu cette phrase de Louis Evely, un ancien prêtre catholique qui écrivait: « Dieu n’est pas une idée (justement), C’est une expérience. »

Et nous vivons tous des expériences spirituelles profondes de l’ordre d’un Plus grand que nous. Une Présence dont on ne sait pas forcément trop quoi dire, parce qu’elle nous excède, elle nous dépasse. C’est d’ailleurs une des choses que j’apprécie dans le Judaïsme, c’est de ne pas nommer Dieu. On ne dit jamais le mot Dieu pour justement marquer ce mystère. Parce que dire Dieu c’est déjà l’enfermer dans un concept et une image. Ou comme les musulmans qui évitent toute image et qui parlent des 99 noms ou attributs d’Allah. Allah qui je le rappelle signifie simplement Dieu en arabe. Finalement qu’on soit croyant ou pas, Dieu est un immense mystère qui invite plus au silence et à la contemplation qu’au bavardage. Si les êtres humains pouvaient d’ailleurs simplement s’accorder à dire que toutes les religions sont des tentatives de dire Le divin et de dialoguer avec Lui, il y aurait probablement moins de violences qui émaneraient d’elles.

Lors d’un voyage au Tibet lorsque j’étais plus jeune, j’ai fais une de ces expériences spirituelles profondes dans ce pays bouddhiste. Juste la sensation de faire Un avec le tout. et ressentir une profonde joie où je me disais: c’est bon je peux mourir demain. Car tout est ok. » En rentrant en Suisse, je me suis procurée un livre du Dalaï Lama qui écrivait: « Vous êtes allés au Tibet, Vous avez vécu une expérience spirituelle et vous souhaitez devenir bouddhiste. Pourquoi pas? Mais sachez que ce que vous avez expérimenté existe très probablement dans votre propre tradition spirituelle. » C’est ce que je fais depuis dans ma propre tradition spirituelle chrétienne et c’est vrai. Il existe plusieurs puits pour découvrir la Source. Mais l’eau qui coule au fond est la même.

Ce que j’ai découvert dans le puits chrétien: c’est la voie christique, celle d’un Amour universel et inconditionnel. Dans la Bible, on peut lire que personne n’a jamais vu Dieu, mais que quiconque aime, à l’image de Jésus Christ, fait l’expérience de Dieu parce que Dieu est Amour. Renversé cela donne L’Amour est Dieu. Et l’Amour, Dieu est à la fois, Infiniment grand et infiniment petit. A la fois vulnérable et tout puissant. Et ni la souffrance, ni le mal, ni la mort ne peut détruire l’Amour. Car Il est éternel.

Et toi? Je me demande quelle est ton expérience de Dieu?

Laisser un commentaire

Fermer le menu